EXERGUE
Depuis 2005
RSS

Écologie - Mai 2013

Tram de Paris, c'est pas fini

Résumé

A Paris, le tram des Maréchaux laisse un arrière goût d'inachevé.

J'ai déjà parlé du remplacement de l'autobus circulant sur la Petite ceinture (PC) autour de Paris, sur les boulevards dits des « Maréchaux » (qui portent les noms des maréchaux d'Empire). J'avais parlé du fait qu'on a refait trois fois l'aménagement : un couloir de bus, un couloir de bus avec piste cyclable, et finalement un tram. J'avais surtout montré que cet équipement, qui a exigé la pose de rails et la réorganisation des boulevards, était inutile puisqu'il existait la voie ferrée inutilisée de la Petite ceinture, justement.


Voie de la Petite ceinture

Les écologistes parisiens, dont le but est de débarrasser Paris de l'automobile, utilisent tous les prétextes pour entraver la circulation ou le stationnement. Il est évident que le tram est un équipement qui remplit cette fonction puisque l'occupation au sol est maximale.

Le tram lui-même est magnifique. Ce n'est pas le problème. L'agencement intérieur ne me paraît pas optimal en terme de sièges, mais agréable quand même. Par contre, il est ridiculement lent parce qu'il remplace tout simplement le bus. Les arrêts sont trop nombreux, presque autant que le bus, ce qui est normal pour la densité de population autour de Paris. Mais c'est justement peu approprié pour un tram.

L'erreur

Après la construction de la première tranche sud-est, la ligne a été prolongée au nord. Les deux tiers de la petite ceinture sont couverts. Mais le problème est qu'il existe un changement Porte de Vincennes. C'est totalement absurde ! On voit bien que ceux qui prennent ce genre de décision stupide, outre le surcoût, ne prennent pas les transports en commun !


Porte de Vincennes


Changement de tram à la Porte de Vincennes

Ce principe avait déjà été instauré pour les bus, peu de temps avant les cafouillages que j'avais signalés dans l'article précédent. Ce qui montrait déjà la stupidité des décideurs. Faut-il en déduire que les écologistes ne prennent pas le bus, puisque ce sont eux qui décident, à moins qu'ils ne soient complètement idiots. Ou pas ? Si on considère qu'une des élues écologistes de Paris a été attrapée la main dans le sac de son compte en Suisse, on espère qu'ils ont touché des pots-de-vin de la part des constructeurs du tram.

La question actuelle du Grand Paris montre justement que les transports ont été un peu oubliés depuis la Deuxième Guerre mondiale, à l'exception notable du RER (trains de banlieue). Mais on ne s'est pas beaucoup occupé de certains secteurs de la banlieue qui grossissait pourtant à vue d'oeil. On a simplement prolongé très timidement les lignes de métro existantes de quelques stations au lieu d'y aller franchement.

Longtemps, on ne s'est pas trop soucié de relier les banlieues entre elles. Le fait qu'on ait délaissé la Petite Ceinture montrait même une régression par rapport à ce qui avait existé au début du XXe siècle ! Le tram est la dernière absurdité administrative. Comme je l'ai dit la dernière fois, il aurait été bien plus intelligent de rétablir la circulation sur cette ceinture en ne marquant que les correspondances avec les lignes de métro, et en conservant les bus PC pour les petits trajets. Car un inconvénient du tram est de subir le même inconvénient que le métro de bloquer toute la ligne en cas d'incident. Ce n'est pas une bonne solution pour une ligne circulaire qui coupe autant d'intersections si fréquentées.


Direction La Chapelle

Direction Garigliano

Jacques Bolo

courrier Recommander cette page à un ami
Voir aussi :
Soutenez
la revue Exergue
Tous les articles
Références
Critiques

IA
Méthodologie
Culture
Ecologie
Economie
Education
Ethnologie
Relativisme
Société
Europe
Turquie
Démocratie
Sciences
Histoire
Photos
Urbanisme
Sociologie
Reportages
Linguistique
Philosophie
Internet
Politique
Humour
Racismes
Femmes
Démographie
Conneries
Peurdesmots
Médias
Religion
Social
Sports
Carnet
 Vient de paraître 
Accueil Ball © 2005- Exergue - Paris Ball Légal Ball Ball Partenaires Ball Contacts