EXERGUE
Depuis 2005
RSS

Humour / Religion / Politique - Avril 2012

Fillon est trop athée de foi

Résumé

L'affaire du halal nous révèle un Fillon rationaliste qu'on ne soupçonnait pas.

Lundi 5 mars 2012, pour justifier la reprise par Nicolas Sarkozy de la polémique sur les boucheries halal, lancée par Marine Le Pen, le Premier ministre François Fillon a déclaré, sur Europe 1  :

« Je pense que les religions devraient réfléchir au maintien de traditions qui n'ont plus grand-chose à voir avec l'état aujourd'hui de la science, l'état de la technologie, les problèmes de santé. »

Scandale général auprès des communautés religieuses concernées, juive et musulmane. Richard Prasquier, président du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) estime qu'un Premier ministre n'a pas de conseil à donner en matière de traditions religieuses. Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM), parle de stigmatisation des juifs et des musulmans. On se dit que cette belle solidarité conduirait presque à la paix en Israël autour d'un méchoui (j'ai toujours dit que c'était ça la solution).

En même temps, c'est quand même un peu vrai, ce que dit Fillon. N'est-ce pas de principes de ce genre (science, santé, moeurs) dont on parle quand il est question d'excision ? On aurait même un peu tendance à stigmatiser, alors qu'il s'agit bien aussi d'une tradition et non d'une intention de nuire (et rappelons que dans nos traditions juridiques kantiennes « il n'y a que l'intention qui compte »). Pour ces traditions culinaires, le Premier ministre demande poliment de réfléchir. Encore que c'est tout réfléchi quand il est question d'opposer science et tradition !

Mais ce genre de déclarations est quand même étonnant de la part d'un membre d'une droite réputée un peu « catho tradi ». Houlala ! Il nous serait-y pas devenu franc-maçon en douce, le Fillon ? Bon, il croyait bien faire ! Et il débute comme libre penseur. Il est encore un peu maladroit.

Et puis, bizarrement, on n'a pas entendu les super-laïques la ramener, ce coup-ci ! Ils auraient pu manifester fortement leur soutien. Union nationale et tout. Ben non. C'est tout juste si la gauche n'a pas soutenu les musulmans et les juifs. Bon. En même temps, c'est vrai que Premier ministre de Sarkozy ou rien... Il devrait même dire merci qu'on le remarque.

Mais quand même... Pour les laïques, ça la fout mal. Bon, c'est la campagne électorale. Les juifs et les Arabes pourront s'en souvenir au moment du vote. Les écarts se resserrent. Bref, je sens qu'il y a des coups à faire avec les Témoins de Jéhovah, les évangélistes et les scientologues, Hare Krishna et compagnie.

Bref, cette affaire est un peu louche. Peut-être, comme Benoît XVI, notre Premier inter nulus croit-il que le catholicisme est une sorte de réalisation de la tradition rationaliste occidentale qui converge vers le Big bang et la physique quantique ?

Jacques Bolo

courrier Recommander cette page à un ami

Voir aussi :
Soutenez
la revue Exergue
Tous les articles
Références
Critiques

IA
Méthodologie
Culture
Ecologie
Economie
Education
Ethnologie
Relativisme
Société
Europe
Turquie
Démocratie
Sciences
Histoire
Photos
Urbanisme
Sociologie
Reportages
Linguistique
Philosophie
Internet
Politique
Humour
Racismes
Femmes
Démographie
Conneries
Peurdesmots
Médias
Religion
Social
Sports
Carnet
Train_Thalys_120x600
Accueil Ball © 2005- Exergue - Paris Ball Légal Ball Ball Partenaires Ball Contacts